Supporters du CO
Bonjour et bienvenue sur le forum des supporters du Castres Olympique.
Pour une meilleure lisibilité il est mieux de se connecter ou de s'enregistrer Wink
Bonne navigation.

Flanker7

Autoroute Castres-Toulouse: on reprend tout depuis le début

Aller en bas

Autoroute Castres-Toulouse: on reprend tout depuis le début Empty Autoroute Castres-Toulouse: on reprend tout depuis le début

Message par Invité le Jeu 5 Fév - 14:43

La commission nationale a pris sa décision hier. Un débat public sur l'ensemble du projet devra se tenir dans les prochains mois.

On a tout essayé. Mais rien n'y a fait. Malgré la mobilisation très forte des habitants du bassin Castres-Mazamet pendant la première phase de concertation en 2007, malgré l'avis très favorable du ministre Borloo estimant que le projet d'autoroute concédée Castres-Toulouse ne nécessitait pas vraiment la tenue d'un « débat public », et malgré tous les efforts d'explication et de lobbying des uns et des autres, il faudra donc en passer par un débat public. On efface tout et on recommence. Il va falloir qu'une fois encore le bassin sud-tarnais démontre pourquoi il lui faut absolument achever l'autoroute le reliant à la métropole toulousaine.

Hier matin en effet, la commission nationale de débat public (CNDP) saisie juste avant la trêve des confiseurs par le ministre, a pris sa décision. Pour que le dossier d'autoroute Castres-Toulouse puisse continuer à vivre, il faudra qu'un tel débat public ait lieu comme l'explique le secrétaire général de la CNDP : « La commission a désigné un président particulier de ce débat qui aura en charge son organisation. Il s'agit d'un débat public qui devra porter sur l'ensemble de ce projet, sur son opportunité bien entendu mais aussi sur les grandes orientations du projet, sur l'analyse des enjeux et sur les différents impacts environnementaux et socio-économiques du projet. Le périmètre du débat public, préparé en collaboration avec le maître d'ouvrage, c'est-à-dire l'État, sera donc proposé par le président de la commission particulière. »

tous les outils de l'interactivité
La commission n'a fixé aucun délai ni calendrier qui sont préparés par le même président. Cependant, Bernard Carayon, député (UMP) du Tarn nous indiquait hier après midi : « Ce débat devrait se tenir dans un temps très limité. Je pense que tout devrait être terminé avant l'été. » Si l'on s'inspire du débat public qui s'est tenu à propos du Grand Contournement de Toulouse, le débat sur l'autoroute devrait donc prendre toutes les formes actuelles de l'interactivité avec le public. Une fois le dossier de fond préparé par les services de l'État, une série de réunions publiques devrait se tenir en différents points du tracé. Un ou plusieurs journaux du débat, des cahiers d'acteurs, un site internet interactif, contributions écrites ou orales sont autant d'éléments qui seront très certainement utilisés afin que la CNDP puisse se faire une idée la plus précise possible de l'avis de toutes les parties.Il revient ensuite au président de la commission particulière d'établir la synthèse du débat. Les responsables du projet, ici l'Etat en l'occurrence, doivent ensuite décider du principe et des conditions de la poursuite du projet. Il devra aussi informer la CNDP de ses décisions et des modifications éventuelles qui seraient apportées au projet.Une procédure compliquée certes mais un passage obligé pour espérer voir le projet aboutir un jour.


--------------------------------------------------------------------------------
Les motivations de la CNDP
La commission nationale de débat public (CNDP) a désigné hier matin Danielle Barrès, ingénieur à l'Institut National de la Recherche Agronomique (Paris) comme présidente de la commission particulière du débat public sur l'achèvement de la 2x2 voies Castres-Toulouse par mise en concession autoroutière.

Afin de motiver le choix d'un débat public, la CNDP a indiqué qu'elle considérait que ce projet revêtait un caractère national, que les impacts socio-économiques pour le développement du bassin Castres-Mazamet et de l'aire métropolitaine de Toulouse était importants, que les impacts sur l'environnement était significatifs, qu'il existe plusieurs modalités de financement et puis enfin que l'abandon du projet de Grand Contournement de Toulouse constituait un élément nouveau vis-à-vis de la concertation déjà menée jusqu'à présent.


--------------------------------------------------------------------------------
Les élus estiment que tout a déjà été dit sur ce projet pendant la concertation
La déception et la colère à l'annonce de la décision de la commission nationale des débats publics (voir ci-dessus) ont rapidement laissé place à la remobilisation parmi les acteurs politiques et économiques locaux.

Pascal Bugis, maire UMP de Castres et président de la communauté d'agglomération de Castres-Mazamet : « Ce débat ne va servir à rien puisqu'il a déjà eu lieu. Si cette décision vise à retarder le projet je ne comprends pas bien, d'autant qu'on annonce des plans de relance avec des grands travaux partout. Décidément on n'aura pas eu de cadeaux dans ce projet. Mais ce n'est qu'un avatar de plus dans un dossier déjà très ancien. Je suis confiant dans la mobilisation des Castrais. On va leur dire à ces ronds de cuir qu'on en a plein le dos. J'irais dire à la population qu'il faut manifester son mécontentement. On a l'impression que pour 36 kilomètres de routes, cela devient une affaire d'État. On va remobiliser les gens ».

Michel Maurel, président de la CCI Castres-Mazamet : « Je regrette bien sûr que l'État n'ait pas pensé que, finalement, nous avions assez débattu jusqu'à présent sur ce dossier. Ceci dit, il faut essayer de voir le bon côté des choses. Tenir un grand débat public aura peut-être l'avantage de mettre à plat certaines questions en amont et de limiter le contentieux pour plus tard. Dans cette affaire, j'ai tout de même le sentiment que le conseil général de Haute-Garonne et la ville de Toulouse ne nous ont pas aidés. Ces deux collectivités souhaitaient la tenue d'un débat public et leur avis a été suivi. Il faut maintenant que nous remobilisions tout le monde, de l'on démontre à nouveau, en nombre, que ce territoire a besoin de l'autoroute vers Toulouse. »

Bernard Carayon, député UMP Lavaur-Mazamet. « Même si cette décision me paraît inopportune, il nous faut nous en accommoder. La nécessité de l'autoroute Castres-Toulouse n'est pourtant plus à démontrer. En ces temps de crise, repousser encore davantage cet investissement, c'est pénaliser l'emploi et l'activité des entreprises. Cette décision est donc inopportune pour ne pas dire scandaleuse. Mais à l'impossible nul n'est tenu. Selon mes informations, cette concertation devrait se tenir dans un temps très limité. Et d'ores et déjà j'en appelle à tous les habitants du Tarn Sud à se mobiliser, à être présents par milliers à l'ensemble des réunions et rencontres qui vont se tenir pour soutenir le projet. L'autoroute ne se fera que si les habitants d'ici expriment clairement leur soutien et leur volonté. »
Source: la dépêche


Autoroute Castres-Toulouse: on reprend tout depuis le début 50320

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Autoroute Castres-Toulouse: on reprend tout depuis le début Empty Re: Autoroute Castres-Toulouse: on reprend tout depuis le début

Message par Abaemi le Sam 14 Fév - 9:05

On se déplace entre Toulouse et Castres comme au Moyen Age!!!!!!!! Vraiment nul!!!!!!!!!
Abaemi
Abaemi
Pro D2
Pro D2

Masculin
Nombre de messages : 3743
Age : 99
Localisation : Castres
Date d'inscription : 19/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Autoroute Castres-Toulouse: on reprend tout depuis le début Empty Re: Autoroute Castres-Toulouse: on reprend tout depuis le début

Message par carlau le Sam 14 Fév - 9:19

Abaemi a écrit:On se déplace entre Toulouse et Castres comme au Moyen Age!!!!!!!! Vraiment nul!!!!!!!!!
Comme d'habitude , il suffit d'une poignée d'individus rétrogrades , qui défendent des intérêts strictement personnels pour faire capoter un projet vital pour notre région.
Il suffit de voir l'essor de Gaillac et d'Albi depuis l'ouverture de l'autoroute.
Ce n'est pas nul , c'est scandaleux !!!!!Autoroute Castres-Toulouse: on reprend tout depuis le début 74734 Autoroute Castres-Toulouse: on reprend tout depuis le début 74734 Autoroute Castres-Toulouse: on reprend tout depuis le début 74734 Autoroute Castres-Toulouse: on reprend tout depuis le début 74734 Autoroute Castres-Toulouse: on reprend tout depuis le début 74734
carlau
carlau
Pro D2
Pro D2

Masculin
Nombre de messages : 3492
Age : 68
Localisation : Velaux (13)
Date d'inscription : 16/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Autoroute Castres-Toulouse: on reprend tout depuis le début Empty Re: Autoroute Castres-Toulouse: on reprend tout depuis le début

Message par Invité le Sam 14 Fév - 10:08

Je rejoins carlau, Castres vis-à-vis de ses villes voisines comme Gaillac, Albi est en train de perdre du terrain .
Cet axe entre Castres et Toulouse doit être construit .
Au bout d'un moment ca devient pénible d'avoir affaire à des egoïstes ... Qui comme dans beaucoup de cas pense "trop" à leur interet avant de penser aux autres Autoroute Castres-Toulouse: on reprend tout depuis le début 50320 .
Mais malheureusement ce sont ces personnes là qui empêche d'évoluer .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Autoroute Castres-Toulouse: on reprend tout depuis le début Empty Re: Autoroute Castres-Toulouse: on reprend tout depuis le début

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum