Supporters du CO
Bonjour et bienvenue sur le forum des supporters du Castres Olympique.
Pour une meilleure lisibilité il est mieux de se connecter ou de s'enregistrer Wink
Bonne navigation.

Flanker7


Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Supporters du CO
Bonjour et bienvenue sur le forum des supporters du Castres Olympique.
Pour une meilleure lisibilité il est mieux de se connecter ou de s'enregistrer Wink
Bonne navigation.

Flanker7
Supporters du CO
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -56%
Carte Fnac+ & Deezer Premium 12 mois
Voir le deal
60 €

Mauricio Reggiardo

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Aller en bas

Mauricio Reggiardo  - Page 8 Empty Re: Mauricio Reggiardo

Message par Invité Mer 8 Avr - 20:12

Patoche93 a écrit:
perceval33 a écrit:https://castres-olympique.com/actualite/mauricio-reggiardo-le-plus-important-cest-votre-sante-et-celle-de-vos-proches/
Mauricio Reggiardo  - Page 8 970525 Mauricio Reggiardo  - Page 8 71278

tiens...je croyais que c'était l'économie pour toi...tu as, enfin, changé d'avis?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mauricio Reggiardo  - Page 8 Empty Re: Mauricio Reggiardo

Message par Patoche93 Mer 8 Avr - 20:29

Drop64 a écrit:
Patoche93 a écrit:
perceval33 a écrit:https://castres-olympique.com/actualite/mauricio-reggiardo-le-plus-important-cest-votre-sante-et-celle-de-vos-proches/
Mauricio Reggiardo  - Page 8 970525 Mauricio Reggiardo  - Page 8 71278

tiens...je croyais que c'était l'économie pour toi...tu as, enfin, changé d'avis?
L'économie et la santé sont importants, pourquoi opposer l'un à l'autre ma gueule ? Tu as des préjugés c'est grave bordel
Patoche93
Patoche93
Pro D2
Pro D2

Masculin
Nombre de messages : 4143
Age : 37
Localisation : CASTRES, capitale du Tarn et d'Occitanie, Venise du Languedoc, terre d'hommes exceptionnels comme Jean Jaurès, Pierre Fabre, Arthur Batut, Pierre Borel, Pierre de Fermat, terre d'art et de culture, terre d'innovation, terre de l'ovalie et du quintuple champion de France de Rugby.
Emploi/loisirs : Docteur en Histoire. Professeur d'Histoire et Géographie. Écrivain. Libre de penser ! Libre face à la censure ! Libre face à la police de la pensée ! Castres dans le coeur. Castres a tout. Castres partout. Castres debout.
Date d'inscription : 10/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Mauricio Reggiardo  - Page 8 Empty Re: Mauricio Reggiardo

Message par Invité Mer 8 Avr - 20:38

Patoche93 a écrit:
Drop64 a écrit:
Patoche93 a écrit:
perceval33 a écrit:https://castres-olympique.com/actualite/mauricio-reggiardo-le-plus-important-cest-votre-sante-et-celle-de-vos-proches/
Mauricio Reggiardo  - Page 8 970525 Mauricio Reggiardo  - Page 8 71278

tiens...je croyais que c'était l'économie pour toi...tu as, enfin, changé d'avis?
L'économie et la santé sont importants, pourquoi opposer l'un à l'autre ma gueule ? Tu as des préjugés c'est grave bordel

Qui te parle d'opposer l'un à l'autre? apprends à lire...c'est prioriser, hiérarchiser en la circonstance. Toi, par contre, t'es grave, aucun discernement, relis les conneries que tu as pu écrire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mauricio Reggiardo  - Page 8 Empty Re: Mauricio Reggiardo

Message par Patoche93 Mer 8 Avr - 21:19

Drop64 a écrit:
Patoche93 a écrit:
Drop64 a écrit:
Patoche93 a écrit:
perceval33 a écrit:https://castres-olympique.com/actualite/mauricio-reggiardo-le-plus-important-cest-votre-sante-et-celle-de-vos-proches/
Mauricio Reggiardo  - Page 8 970525 Mauricio Reggiardo  - Page 8 71278

tiens...je croyais que c'était l'économie pour toi...tu as, enfin, changé d'avis?
L'économie et la santé sont importants, pourquoi opposer l'un à l'autre ma gueule ? Tu as des préjugés c'est grave bordel

Qui te parle d'opposer l'un à l'autre? apprends à lire...c'est prioriser, hiérarchiser en la circonstance. Toi, par contre, t'es grave, aucun discernement, relis les conneries que tu as pu écrire.
T'es un sacré rigolo toi Mauricio Reggiardo  - Page 8 316890
Patoche93
Patoche93
Pro D2
Pro D2

Masculin
Nombre de messages : 4143
Age : 37
Localisation : CASTRES, capitale du Tarn et d'Occitanie, Venise du Languedoc, terre d'hommes exceptionnels comme Jean Jaurès, Pierre Fabre, Arthur Batut, Pierre Borel, Pierre de Fermat, terre d'art et de culture, terre d'innovation, terre de l'ovalie et du quintuple champion de France de Rugby.
Emploi/loisirs : Docteur en Histoire. Professeur d'Histoire et Géographie. Écrivain. Libre de penser ! Libre face à la censure ! Libre face à la police de la pensée ! Castres dans le coeur. Castres a tout. Castres partout. Castres debout.
Date d'inscription : 10/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Mauricio Reggiardo  - Page 8 Empty Re: Mauricio Reggiardo

Message par dams811 Lun 18 Mai - 16:03

Mauricio Reggiardo, manager du CO, tire les enseignements d'une saison tronquée et évoque une reprise pleine d'incertitudes.

La saison 2019-2020 du Castres olympique s'est conclue sur une défaite"encourageante" chez le leader bordelais, au tout début du mois de mars, et avant la réception décisive de Bayonne. Un exercice à blanc "in fine", que le technicien argentin analyse avec des semaines de recul et de confinement. L'ancien pilier des Pumas se projette également sur la saison à venir, même s'il est encore impossible d'en définir les contours.

Le Journal d'Ici : Entraîneur et confiné, à l'écart de son groupe, ça se vit comment ?

Il faut apprendre à vivre un quotidien différent de celui qu'il était. Il faut aussi se faire à cette idée que dans notre métier de manager, on maîtrise plus ou moins, pas mal de choses, on décide et là, on ne maîtrise pas beaucoup, on ne décide pas beaucoup non plus. Mais dès que l'on a su que le championnat ne reprendrait pas, on a très vite basculé sur la saison d'après.

Le confinement, ça donne le temps de la réflexion, votre sentiment sur l'exercice écoulé ?

Je suis conscient que j'ai commis des erreurs, comme les joueurs, le staff. Il nous a fallu du temps pour trouver le bon fonctionnement. Au début, ça a été tout beau tout nouveau. Ensuite il y a eu une période délicate avant nos derniers matchs qui ont démontré que l'on était revenu au niveau des meilleurs, comme le montre cette courte défaite à Bordeaux (26-24). On peut dire que sur nos dernières prestations, on avait retrouvé le CO que l'on aime. Il faut s'appuyer sur ce vécu, sur cette expérience pour repartir.

Comment préparer une saison dont on ne sait pas à quelle date elle va débuter ?

Oui, ça nous oblige à multiplier les scénarios en fait. Il y a des plans A, B, C... Le temps passe et le plan B succède au plan A qui disparaît et on met en place un plan D et ainsi de suite ! On n'a aucune visibilité et on n'est pas en mesure d'anticiper comment ça va se passer. On reste optimiste et on espère que le déconfinement va bien se passer et que petit à petit la vie va retrouver son cours normal et le rugby avec. Même si je sais qu'il y aura un avant et un après. Avec le confinement, comme dans d'autres secteurs, on a appris à bosser d'une manière dont nous n'avions pas l'habitude, avec des visioconférences. On a vu que l'on pouvait de cette manière progresser, avancer. On travaille tout autant finalement même si dans le rugby on a besoin de ce côté humain, affectif.

Votre avis sur les décisions des instances, avec une saison blanche, sans champion ?

Au foot, le premier du championnat est champion, mais chez nous, dans le rugby, le premier du championnat n'est pas forcément le champion. Le champion, en Top 14, c'est celui qui gagne les phases finales, comme le CO en 2018 qui était 6e. Donc la décision d'une saison blanche me semble cohérente même si on sait bien que les deux meilleures équipes ont été Bordeaux et Lyon.

À ce jour quand imaginez-vous possible la reprise ?

Tout va dépendre du moment où l'on sera autorisé et en mesure de faire des tests pour les joueurs. Là, les joueurs ont des programmes, on va faire des tests psychologiques. Ensuite il y aura la phase 1, tests sérologie et médicaux puis viendra la réathlétisation dont on ne sait pas combien de temps elle va durer. Ça dépendra de l'état des joueurs, deux, trois, quatre semaines ? Dans l'idéal, tout ce travail doit s'étaler sur douze semaines : juin, juillet et août.
dams811
dams811
Fédérale 2
Fédérale 2

Masculin
Nombre de messages : 602
Age : 21
Localisation : Castres
Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 18/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Mauricio Reggiardo  - Page 8 Empty Re: Mauricio Reggiardo

Message par Mehdistream81 Ven 22 Mai - 15:13

https://wesportfr.com/top-14-la-review-club-par-club-castres-olympique/
Mehdistream81
Mehdistream81
Top 14
Top 14

Masculin
Nombre de messages : 5566
Age : 39
Localisation : Castres
Date d'inscription : 03/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mauricio Reggiardo  - Page 8 Empty Re: Mauricio Reggiardo

Message par Mehdistream81 Lun 8 Juin - 15:26

https://www.lequipe.fr/Rugby/Actualites/Mauricio-reggiardo-castres-olympique-l-humain-est-au-centre-de-tout/1141385
Mehdistream81
Mehdistream81
Top 14
Top 14

Masculin
Nombre de messages : 5566
Age : 39
Localisation : Castres
Date d'inscription : 03/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mauricio Reggiardo  - Page 8 Empty Re: Mauricio Reggiardo

Message par loulou Ven 26 Juin - 18:13

https://castres-olympique.com/actualite/mauricio-reggiardo-les-joueurs-sont-tres-enthousiastes-de-se-retrouver/
loulou
loulou
International
International

Masculin
Nombre de messages : 31441
Age : 58
Localisation : vaudreuille 31
Emploi/loisirs : eclusier sur le canal du midi
Date d'inscription : 07/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Mauricio Reggiardo  - Page 8 Empty Re: Mauricio Reggiardo

Message par Mehdistream81 Lun 29 Juin - 12:43

https://www.rugbyrama.fr/rugby/top-14/2018-2019/top-14-bilan-des-clubs-plus-de-peur-que-de-mal-pour-castres_sto7789492/story.shtml
Mehdistream81
Mehdistream81
Top 14
Top 14

Masculin
Nombre de messages : 5566
Age : 39
Localisation : Castres
Date d'inscription : 03/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mauricio Reggiardo  - Page 8 Empty Re: Mauricio Reggiardo

Message par Gyhephe Lun 29 Juin - 13:01

Mehdistream81 a écrit:https://www.rugbyrama.fr/rugby/top-14/2018-2019/top-14-bilan-des-clubs-plus-de-peur-que-de-mal-pour-castres_sto7789492/story.shtml

Pfffuu encore un tissu de banalités pour remplir des lignes. Tu parles d'un bilan !! Du journalisme de haut vol Mauricio Reggiardo  - Page 8 895260
Gyhephe
Gyhephe
Pro D2
Pro D2

Masculin
Nombre de messages : 4609
Age : 64
Localisation : CASTRES
Date d'inscription : 01/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mauricio Reggiardo  - Page 8 Empty Re: Mauricio Reggiardo

Message par Xav Lun 29 Juin - 15:16

Gyhephe a écrit:
Mehdistream81 a écrit:https://www.rugbyrama.fr/rugby/top-14/2018-2019/top-14-bilan-des-clubs-plus-de-peur-que-de-mal-pour-castres_sto7789492/story.shtml

Pfffuu encore un tissu de banalités pour remplir des lignes. Tu parles d'un bilan !! Du journalisme de haut vol  Mauricio Reggiardo  - Page 8 895260

Faut vendre du papier Gyephe, faut vendre !
Et forcément, un article sur le CO attire le chaland.

_________________
La vitesse de la lumière étant supérieure à la vitesse du son, bien des gens ont l'air brillants jusqu'à ce qu'ils ouvrent la bouche - Lao Tseu
Xav
Xav
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 5923
Age : 61
Localisation : castres
Date d'inscription : 16/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Mauricio Reggiardo  - Page 8 Empty Re: Mauricio Reggiardo

Message par loulou Dim 2 Aoû - 7:45

https://www.ladepeche.fr/2020/08/02/mauricio-reggiardo-il-va-falloir-tres-vite-trouver-le-rythme-9004104.php
loulou
loulou
International
International

Masculin
Nombre de messages : 31441
Age : 58
Localisation : vaudreuille 31
Emploi/loisirs : eclusier sur le canal du midi
Date d'inscription : 07/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Mauricio Reggiardo  - Page 8 Empty Re: Mauricio Reggiardo

Message par Nico Dim 2 Aoû - 7:51

loulou a écrit:https://www.ladepeche.fr/2020/08/02/mauricio-reggiardo-il-va-falloir-tres-vite-trouver-le-rythme-9004104.php
MR dit qu'il n'y a pas de blessure grave. Rassurant pour Loic Jacquet
Nico
Nico
Animateur
Animateur

Masculin
Nombre de messages : 6278
Age : 37
Localisation : Castres
Date d'inscription : 16/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Mauricio Reggiardo  - Page 8 Empty Re: Mauricio Reggiardo

Message par Nicosablay Dim 2 Aoû - 9:42

Nico a écrit:
loulou a écrit:https://www.ladepeche.fr/2020/08/02/mauricio-reggiardo-il-va-falloir-tres-vite-trouver-le-rythme-9004104.php
MR dit qu'il n'y a pas de blessure grave. Rassurant pour Loic Jacquet
Quelqu'un aurait l'article en entier ? Merci
Nicosablay
Nicosablay
Pro D2
Pro D2

Masculin
Nombre de messages : 1911
Age : 35
Localisation : Brassac
Date d'inscription : 20/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Mauricio Reggiardo  - Page 8 Empty Re: Mauricio Reggiardo

Message par kipsta81 Dim 2 Aoû - 11:13

Sur le peu que je peux en lire il dit: " les coachs ont mis en place le projet de jeu qui leur correspond vraiment"... Il n'y est pas associé??
Attention Mauricio l'an dernier c'était la première année donc joker mais cette année pas d'excuse du style après le 43 à 3 pris à Toulon: " Répondre présent sur l'engagement, on l'a fait. Les joueurs se sont battus de la 1re à la 80e. On savait où on mettait les pieds on n'a pas été déçu. Parfois on a manqué de discipline, contre une équipe qui marche sur l'eau. "
Avec le recrutement effectué, joueurs et encadrement, il faudra d'autres résultats et pas de langue de bois.

kipsta81
Pro D2
Pro D2

Masculin
Nombre de messages : 1332
Age : 63
Localisation : 81200
Date d'inscription : 30/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Mauricio Reggiardo  - Page 8 Empty Re: Mauricio Reggiardo

Message par Mehdistream81 Mer 12 Aoû - 16:41

https://www.ladepeche.fr/2020/08/12/mauricio-reggiardo-manager-de-castres-apres-5-mois-sans-jouer-les-joueurs-sont-excites-a-lidee-daller-a-agen-9017454.php
Mehdistream81
Mehdistream81
Top 14
Top 14

Masculin
Nombre de messages : 5566
Age : 39
Localisation : Castres
Date d'inscription : 03/06/2018

Patoche93 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Mauricio Reggiardo  - Page 8 Empty Re: Mauricio Reggiardo

Message par Mehdistream81 Mer 12 Aoû - 16:45


Castres Olympique
Accueil Sport Rugby à XV SU Agen
Mauricio Reggiardo, manager de Castres : "Après 5 mois sans match, les joueurs sont excités à l'idée d'aller à Agen"

En février dernier, la victoire du CO sur le SUA 43 à 24 à Armandie avait été l'une des dernières rencontres avant l'interruption du Top 14 liée à la crise sanitaire. Mauricio Reggiardo et Jean-François Fonteneau ne pourront pas s'étreindre cette fois, mais le coeur y sera.. DDM - DDM JEAN MICHEL MAZET
Publié le 12/08/2020 à 16:08 , mis à jour à 16:09
SU Agen, Top 14, Castres Olympique
Tous les entraîneurs de rugby au Monde vous le diront, la vérité du terrain, il n'y a que cela de vrai. Autant dire que le premier match de préparation du SUA et du CO dans la perspective de la nouvelle saison du Top 14 va être scruté par de très nombreux observateurs, vendredi soir à Armandie. Comme ses joueurs, le manager castrais Mauricio Reggiardo, qui connaît très bien la maison agenaise, commençait à sérieusement trépigner en raison de l'interruption des matchs de rugby liée au Covid-19. Son interview le confirme. Un entretien toujours aussi savoureux quand il s'agit de lire entre les lignes les déclarations de l'Argentin.
À quand remonte le dernier match du CO ?
Au 1er mars dernier. Vendredi, pour notre déplacement à Armandie dans le cadre de notre préparation, cela fera donc 5 mois et 13 jours que les joueurs n'ont pas joué.


Dans quel état d'esprits sont-ils ?
Ils sont excités. Ils ont envie de ressentir à nouveau cette pression inhérente à un vrai match de rugby, cette crainte d'aller au combat. L'idée de se retrouver dans les vestiaires, de s'échauffer ensemble, cela leur trotte dans la tête. Les entraînements c'est bien, mais il n'y a rien de mieux qu'un match pour savoir où on en est.


Comment s'est passée la préparation castraise ?
On a bien travaillé d'après moi. On a un bon staff, qui a fait du bon travail dont on attend la validation. J'ai confiance, même si nous n'avons pas d'objectif de résultat sur le match à Agen. L'objectif, c'est le contenu au niveau rugbystique, l'évaluation des joueurs, mais on se place quand même dans le cadre d'un match de préparation, pas d'un match amical. On veut voir si on peut valider notre première étape.

Vous n'avez pas de craintes pour les premiers contacts, avec presque la moitié d'une année sans match ?
Non, je n'ai pas peur, cela fait déjà un mois et demi que nous sommes passés en phase trois et il y a déjà une quinzaine de jours qu'on joue au rugby à fond à l'entraînement. Après, dire que ce match va être parfait, ça me paraît difficile. Il faudra être indulgent dans les tribunes, mais la vérité ne vient que des vrais matchs.

Le retour à Agen, comment vous l'appréhendez ?
C'est toujours un plaisir de revenir à Agen. Il y a beaucoup de gens que j'ai envie de revoir, d'autres, moins nombreux, que j'ai moins envie, mais je vais croiser tout le monde. Quant au fait qu'on retrouvera Agen dans trois semaines pour le premier match de championnat, cela ne me gêne pas. Chaque équipe aura joué d'autres rencontres et les deux matchs ne se ressembleront pas du tout, d'autant qu'un premier match de préparation, c'est avant tout une large revue d'effectif.

L'intersaison a été riche en changements au CO, dans le staff, comme chez les joueurs, quelle est votre impression sur cette évolution ?
On a la chance de pouvoir compter sur un staff très compétent où les rôles sont bien répartis entre Pierre Broncan pour la conquête et le jeu d'avants, Joe Worsley pour la défense et Stéphane Prosper pour l'attaque. Je peux aussi compter sur un excellent directeur de la performance, Vincent Giacobbi, sans doute le meilleur de France pour gérer tous les à-côtés de la préparation hors terrain. Quant aux joueurs, on a rentré des joueurs qui correspondent à l'identité du club. Pour l'instant cela ressemble bien à l'état d'esprit CO, avec beaucoup de travail et d'humilité. Il faut rester attentif, on passe à une seconde phase avec l'évaluation des joueurs, des choix à faire.

À Agen, on parle du recrutement le plus ambitieux de ces dernières années, qu'est-ce que vous en pensez ?
Pour jouer le Top 14, il faut rentrer des joueurs de Top 14. Tu peux aussi faire quelques paris ou aller chercher des joueurs de Pro D2 à haut potentiel pour le Top 14, comme un Vincent Farré ou un Romain Briatte. Là je vois un Moreaux, un Gérondeau, un Buttin, c'est un bon recrutement, qui s'est adapté à la situation Covid. Est-ce que c'est le plus ambitieux ? Je ne peux pas dire, mais c'est un bon recrutement de Top 14.

Vous dites que respecter l'identité d'un club est très important lorsqu'on recrute, vous pouvez détailler cette idée ?
Au-delà de l'aspect sportif où on analyse les performances en visionnant des matchs gagnés ou perdus, on s'interroge sur le profil humain et sur la capacité d'intégration du joueur. J'ai presque envie de dire qu'on a le droit de se tromper sur certaines données mais pas sur l'intégration. Par exemple, si je fais signer un mec qui vient de Londres, je vais tout de suite me questionner pour savoir s'il va s'adapter à la vie à Castres. On consulte aussi les réseaux sociaux des joueurs. Il est certain, par exemple, qu'un gars qui partage sa passion pour la pêche et la chasse, ce qui est déjà le cas pour une dizaine de nos joueurs, a plus de chance de correspondre au CO.

Quels sont les objectifs de Castres cette saison ?
Nous n'avons pas encore fait la réunion consacrée aux objectifs. On va attendre les retours du président Pierre-Yves Revol et du directeur Matthias Rolland et c'est tout le club qui communiquera. Après, si vous regardez bien les dix dernières années, le CO s'est qualifié huit fois sur dix, ça peut être un bon indicateur.

Propos recueillis
Mehdistream81
Mehdistream81
Top 14
Top 14

Masculin
Nombre de messages : 5566
Age : 39
Localisation : Castres
Date d'inscription : 03/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mauricio Reggiardo  - Page 8 Empty Re: Mauricio Reggiardo

Message par Patoche93 Mer 12 Aoû - 17:41

Mehdistream81 a écrit:
Castres Olympique
Accueil Sport Rugby à XV SU Agen
Mauricio Reggiardo, manager de Castres : "Après 5 mois sans match, les joueurs sont excités à l'idée d'aller à Agen"

En février dernier, la victoire du CO sur le SUA 43 à 24 à Armandie avait été l'une des dernières rencontres avant l'interruption du Top 14 liée à la crise sanitaire. Mauricio Reggiardo et Jean-François Fonteneau ne pourront pas s'étreindre cette fois, mais le coeur y sera.. DDM - DDM JEAN MICHEL MAZET
Publié le 12/08/2020 à 16:08 , mis à jour à 16:09
SU Agen, Top 14, Castres Olympique
Tous les entraîneurs de rugby au Monde vous le diront, la vérité du terrain, il n'y a que cela de vrai. Autant dire que le premier match de préparation du SUA et du CO dans la perspective de la nouvelle saison du Top 14 va être scruté par de très nombreux observateurs, vendredi soir à Armandie. Comme ses joueurs, le manager castrais Mauricio Reggiardo, qui connaît très bien la maison agenaise, commençait à sérieusement trépigner en raison de l'interruption des matchs de rugby liée au Covid-19. Son interview le confirme. Un entretien toujours aussi savoureux quand il s'agit de lire entre les lignes les déclarations de l'Argentin.
À quand remonte le dernier match du CO ?
Au 1er mars dernier. Vendredi, pour notre déplacement à Armandie dans le cadre de notre préparation, cela fera donc 5 mois et 13 jours que les joueurs n'ont pas joué.


Dans quel état d'esprits sont-ils ?
Ils sont excités. Ils ont envie de ressentir à nouveau cette pression inhérente à un vrai match de rugby, cette crainte d'aller au combat. L'idée de se retrouver dans les vestiaires, de s'échauffer ensemble, cela leur trotte dans la tête. Les entraînements c'est bien, mais il n'y a rien de mieux qu'un match pour savoir où on en est.


Comment s'est passée la préparation castraise ?
On a bien travaillé d'après moi. On a un bon staff, qui a fait du bon travail dont on attend la validation. J'ai confiance, même si nous n'avons pas d'objectif de résultat sur le match à Agen. L'objectif, c'est le contenu au niveau rugbystique, l'évaluation des joueurs, mais on se place quand même dans le cadre d'un match de préparation, pas d'un match amical. On veut voir si on peut valider notre première étape.

Vous n'avez pas de craintes pour les premiers contacts, avec presque la moitié d'une année sans match ?
Non, je n'ai pas peur, cela fait déjà un mois et demi que nous sommes passés en phase trois et il y a déjà une quinzaine de jours qu'on joue au rugby à fond à l'entraînement. Après, dire que ce match va être parfait, ça me paraît difficile. Il faudra être indulgent dans les tribunes, mais la vérité ne vient que des vrais matchs.

Le retour à Agen, comment vous l'appréhendez ?
C'est toujours un plaisir de revenir à Agen. Il y a beaucoup de gens que j'ai envie de revoir, d'autres, moins nombreux, que j'ai moins envie, mais je vais croiser tout le monde. Quant au fait qu'on retrouvera Agen dans trois semaines pour le premier match de championnat, cela ne me gêne pas. Chaque équipe aura joué d'autres rencontres et les deux matchs ne se ressembleront pas du tout, d'autant qu'un premier match de préparation, c'est avant tout une large revue d'effectif.

L'intersaison a été riche en changements au CO, dans le staff, comme chez les joueurs, quelle est votre impression sur cette évolution ?
On a la chance de pouvoir compter sur un staff très compétent où les rôles sont bien répartis entre Pierre Broncan pour la conquête et le jeu d'avants, Joe Worsley pour la défense et Stéphane Prosper pour l'attaque. Je peux aussi compter sur un excellent directeur de la performance, Vincent Giacobbi, sans doute le meilleur de France pour gérer tous les à-côtés de la préparation hors terrain. Quant aux joueurs, on a rentré des joueurs qui correspondent à l'identité du club. Pour l'instant cela ressemble bien à l'état d'esprit CO, avec beaucoup de travail et d'humilité. Il faut rester attentif, on passe à une seconde phase avec l'évaluation des joueurs, des choix à faire.

À Agen, on parle du recrutement le plus ambitieux de ces dernières années, qu'est-ce que vous en pensez ?
Pour jouer le Top 14, il faut rentrer des joueurs de Top 14. Tu peux aussi faire quelques paris ou aller chercher des joueurs de Pro D2 à haut potentiel pour le Top 14, comme un Vincent Farré ou un Romain Briatte. Là je vois un Moreaux, un Gérondeau, un Buttin, c'est un bon recrutement, qui s'est adapté à la situation Covid. Est-ce que c'est le plus ambitieux ? Je ne peux pas dire, mais c'est un bon recrutement de Top 14.

Vous dites que respecter l'identité d'un club est très important lorsqu'on recrute, vous pouvez détailler cette idée ?
Au-delà de l'aspect sportif où on analyse les performances en visionnant des matchs gagnés ou perdus, on s'interroge sur le profil humain et sur la capacité d'intégration du joueur. J'ai presque envie de dire qu'on a le droit de se tromper sur certaines données mais pas sur l'intégration. Par exemple, si je fais signer un mec qui vient de Londres, je vais tout de suite me questionner pour savoir s'il va s'adapter à la vie à Castres. On consulte aussi les réseaux sociaux des joueurs. Il est certain, par exemple, qu'un gars qui partage sa passion pour la pêche et la chasse, ce qui est déjà le cas pour une dizaine de nos joueurs, a plus de chance de correspondre au CO.

Quels sont les objectifs de Castres cette saison ?
Nous n'avons pas encore fait la réunion consacrée aux objectifs. On va attendre les retours du président Pierre-Yves Revol et du directeur Matthias Rolland et c'est tout le club qui communiquera. Après, si vous regardez bien les dix dernières années, le CO s'est qualifié huit fois sur dix, ça peut être un bon indicateur.

Propos recueillis
Objectif pour le CO, être dans les 6 premiers c'est tout !
Patoche93
Patoche93
Pro D2
Pro D2

Masculin
Nombre de messages : 4143
Age : 37
Localisation : CASTRES, capitale du Tarn et d'Occitanie, Venise du Languedoc, terre d'hommes exceptionnels comme Jean Jaurès, Pierre Fabre, Arthur Batut, Pierre Borel, Pierre de Fermat, terre d'art et de culture, terre d'innovation, terre de l'ovalie et du quintuple champion de France de Rugby.
Emploi/loisirs : Docteur en Histoire. Professeur d'Histoire et Géographie. Écrivain. Libre de penser ! Libre face à la censure ! Libre face à la police de la pensée ! Castres dans le coeur. Castres a tout. Castres partout. Castres debout.
Date d'inscription : 10/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Mauricio Reggiardo  - Page 8 Empty Re: Mauricio Reggiardo

Message par Mehdistream81 Dim 23 Aoû - 16:52

HORIZONS
L’interview
« Je suis inquiet mais j’essaie de ne pas le montrer »

mauricio reggiardo - manager de Castres L’argentine côté crise sanitaire et côté rugby, la nouvelle saison qui s’annonce avec le castres olympique, son club de cœur mais aussi son rôle de manager et ses rapports avec les autres entraîneurs de top 14, le boss tarnais parle de tout, avec passion.

Propos recueillis par Cédric CATHALA

cedric.cathala@midi-olympique.fr

Votre match amical face à Montauban vendredi dernier a été annulé pour cause de cas de covid-19 détecté chez vos adversaires. Est-ce que la situation actuelle vous inquiète ? Rassurez-nous, à Castres, tout va bien ?

à Castres, pour l’instant, tout va bien. On a fait un match entre nous vendredi. Après oui, je suis inquiet mais j’essaie de ne pas le montrer. Si tu commences à te poser trop de questions sur le fait que l’on va reprendre ou peut-être ne pas reprendre, tu ne transmets pas de la sérénité à tes joueurs, à ton groupe. Moi, mon rôle, c’est de transmettre de la sérénité et de faire en sorte que mon équipe et mon staff soient bien préparés pour la reprise le 5 septembre. Après, il y a des choses que je ne maîtrise pas et j’essaie de ne pas dépenser d’énergie dans des choses que je ne peux pas régler.

Comment sentez-vous vos joueurs ? Est-ce qu’ils vous paraissent préoccupés par cette situation ?

S’ils le sont, ils ne me le disent pas. C’est sûr, les joueurs en discutent entre eux mais, d’un autre côté, on essaye au maximum de ne pas parler de ça, on essaye de parler de projet, d’améliorer notre rugby.

Comment avez-vous vécu personnellement

cette période si particulière ?

J’ai passé une dizaine de jours de flottement durant lesquels on ne savait pas si on allait reprendre ou pas. Après, dans notre métier on contrôle, on décide et on a le stress de la compétition. Là on ne contrôlait pas, on ne décidait pas et on n’avait plus le stress de la compétition. Nous avons fait beaucoup de réunions avec le staff pour trouver le meilleur fonctionnement possible pour la reprise. Chaque semaine on imaginait les différents scénarios. Côté famille, j’ai essayé de ne pas trop me prendre la tête. J’étais chez moi dans des conditions assez agréables en famille avec ma femme et mes enfants. Ça s’est plutôt bien passé.

Vous parlez de famille justement. Vous avez encore vos parents en Argentine où l’épidémie de coronavirus est encore très virulente (à ce jour, plus de 300 000 cas recensés, un bilan de 6 048 décès et un pic de 6 840 contaminations quotidiennes enregistré le 19 août). Comment est-ce que cela se passe pour eux ?

De mon côté et celui de ma femme tout va bien. La situation n’est pas simple parce que le pays est encore confiné aujourd’hui, depuis le 23 mars et encore jusqu’au 31 août (le confinement a été légèrement assoupli par le gouvernement argentin fin juillet, N.D.L.R.). C’est le pays qui connaît le plus long confinement au monde. Plus de cinq mois. Et cela fait trois mois qu’on leur dit qu’ils sont au pic de l’épidémie.

Côté rugby, la situation dans laquelle se retrouvent la sélection argentine - laquelle a été renforcée par le retour de Marcelo Loffreda aux côtés de Mario Ledesma - et la franchise des Jaguares en Super rugby n’est pas des plus confortables non plus...

Les Pumas vont normalement jouer le tournoi panaméricain. Pour l’instant la situation sanitaire ne permet pas autre chose. Mais je crois que le plus important est qu’il faut retrouver une compétition aux Jaguares rapidement, que ce soit en Ligue celte ou en Curry Cup, peu importe mais c’est indispensable si le rugby argentin veut rester compétitif. Les Jaguares qui sont le principal vivier des Pumas avaient réussi à trouver une compétition stable avec le Super Rugby, ce qui manquait à l’Argentine depuis toujours et ils se sentaient de plus en plus à l’aise dans celle-ci. Maintenant, je crois que l’Argentine va devoir enfiler le costume de l’humilité et s’il faut que les joueurs partent vivre quatre mois en Afrique du Sud comme on le faisait à l’époque avec les Pampas (une sélection des meilleurs joueurs argentins qui a participé à la Vodacom Cup sud-africaine de 2010 à 2013) et bien, il faudra le faire.

Venons en maintenant à Castres. C’est un club auquel vous êtes attaché, parlez-nous de ce nouveau départ après une saison dernière tronquée et en demi-teinte...

Je me sens bien ici. Castres c’est mon club, mon identité. J’ai joué neuf saisons ici, je suis venu donner des coups de main par le passé et maintenant j’ai des responsabilités pour un mandat de trois ans. Je me sens chez moi.

Pourquoi vous identifiez-vous autant à ce club ?

Parce que, pour moi, faire partie de ce club c’est avoir des valeurs qui dépassent le rugby. C’est avoir des valeurs de vie. Être Olympien, c’est avoir un comportement irréprochable et pas uniquement dans le club ou dans le stade, c’est la façon dont tu te conduis, c’est respecter les gens, respecter, par exemple, le fait de devoir porter un masque. C’est être exemplaire tout le temps. Ça, ce n’est pas négociable. J’ai mis deux ou trois mois à retrouver ces repères quand je suis revenu à Castres.

Avec votre staff dans lequel on retrouve, entre autres, Stéphane Prosper, Pierre-Henry Broncan ou Joe Worsley, quelles ambitions vous êtes vous fixé au Castres olympique cette saison ?

On est dans l’obligation de ramener le Castres olympique là où il doit être. Sur les onze dernières saisons, le club s’est qualifié huit fois pour les phases finales. Sur les dix dernières années, il a été deux fois champion de France (2013 et 2018). Sans être ni prétentieux ni arrogant mais en ne jouant pas non plus les faux humbles, je crois que l’on a une équipe de qualité et très complète avec des joueurs avec de très gros potentiels, des joueurs de très haut niveau et des joueurs de club. Ceux-là aussi tu en as besoin dans un club, des joueurs encore prêts à tout donner. Pour ce qui est des objectifs, on n’a pas encore fait la réunion avec le staff, avec Matthias Rolland, avec Pierre-Yves Revol, pour définir là où l’on veut amener le club. Nous sommes des compétiteurs, chaque membre du staff est à mes yeux très compétent et va apporter une plus-value à l’équipe et à ses objectifs mais la saison dernière nous pousse à rester mesurés même si nous avons terminé sur une bonne dynamique. Je dirais que c’est cette dynamique que l’on veut retrouver.

Si on devait définir le style de Mauricio Reggiardo manager ?

Je veux trouver l’équilibre entre respect et complicité avec les joueurs. Je crois qu’un bon manager est celui qui sait se tenir sur cette ligne. Trop de l’un ou trop de l’autre ce n’est pas bon. J’essaye d’être un manager juste. J’attends avant tout de mes joueurs qu’ils viennent pour donner, à l’entraînement, en match.

Est-ce que l’on doit s’attendre à des surprises dans le jeu castrais cette saison ?

Au-delà de l’identité globale de l’équipe, on possède avec Benjamin Urdapilleta et Rory Kockott deux vrais stratèges. Donc, avec eux sur le terrain, tout est possible. Après, je crois que nous devons être capables de répéter les principes de notre identité. Castres a toujours été une équipe dure. Cela demande beaucoup de travail. Une équipe qui met de la pression et qui résiste à la pression, ça, c’est une équipe dure. Cette saison, on a recruté des joueurs, qu’ils soient Français, Uruguayens, Fidjiens, Tongiens ou Sud-Africains en faisant attention que chaque homme soit capable d’apporter bien entendu son propre vécu mais aussi et surtout de correspondre à notre identité.

Mauricio Reggiardo, l’entraîneur, a-t-il un joueur qui l’impressionne actuellement ?

C’est difficile de ne vous en citer qu’un mais je dirai mon capitaine d’abord, Mathieu Babillot, parce que c’est un Olympien, c’est un joueur qu’on a formé mais aussi Baptiste Delaporte, vice-capitaine, capable de faire en parallèle des études de droit ou Florian Vialelle pur produit de la formation tarnaise. Des joueurs très fidèles à notre identité.

Cette identité ressemble au joueur que vous étiez, extrêmement généreux sur le terrain. À cette époque, que ce soit en sélection ou en club, est-ce qu’il y a un joueur qui vous a particulièrement marqué ?

Jose Diaz (ancien troisième ligne, champion de France avec Castres en 1993 et international espagnol), c’était un mec d’une générosité incroyable. Il travaillait aux laboratoires Fabre mais il était le plus professionnel d’entre nous tous, prêt à se sacrifier pour le club. Ce n’est pas un hasard si aujourd’hui encore il est avec nous au centre de formation.

En parlant de formation justement, il nous semble que derrière Reggiardo père, il y a d’autres générations qui poussent ?

C’est vrai, j’ai le plus petit de mes fils, Valentino qui est ici au Castres Olympique, il a 14 ans. Le plus grand Bernard est professionnel à Aurillac et Jean-Baptiste est au centre de formation de Toulouse. On parle beaucoup rugby à la maison…

Rodrigo Capo Ortega, un monument du CO, a tiré sa révérence prématurément à la fin de la saison dernière. C’était important de le garder auprès du club ?

C’était important parce qu’il est resté proche des joueurs, du staff et du président. C’est un joueur qui a énormément donné au club pendant dix-huit saisons. On a joué ensemble et j’ai eu la chance de le coacher l’an dernier, pendant une petite période. On est en train de construire son rôle parce qu’il faut un peu de temps, sa fin de carrière a été violente. Il avait choisi d’arrêter sa carrière certes mais pas comme ça. Il a eu du mal à le digérer et il le digère encore. Rendez-vous compte c’est le joueur de Top 14 qui a joué le plus grand nombre de matchs sous le même maillot.

Récemment les entraîneurs de Top 14 ont concrétisé le besoin d’échanger entre eux en créant un groupe Whatsapp. Y participez-vous ?

Oui j’y participe. Moi je suis dans le partage des compétences. Chacun a son propre savoir mais on peut toujours apprendre des autres. Ces échanges ont permis de savoir comment les autres travaillaient et puis on a tous été généreux dans ces échanges, on n’a pas été mesquins, on est des passionnés de rugby avant tout et on a montré, en créant ce groupe, cette volonté commune de trouver des solutions pour notre sport dans une période très difficile.

Dans ce cadre, comment avez-vous interprété les propos fermes de Fabien Galthié sur la mise à disposition des internationaux, propos sur lesquels il a de nouveau insisté ces jours-ci ?

Je peux les comprendre mais je ne les partage pas. On doit tous être très généreux dans cette période, dans un sens comme dans l’autre. Je connais Fabien, il est venu pendant deux ans nous aider comme consultant avec l’Argentine et j’ai toujours de très bons rapports avec lui et les autres membres du staff du XV de France. Mais, je crois qu’il n’y avait pas besoin de créer un conflit et que, sur le coup, il a été maladroit.

On vous sait proche du manager toulousain Ugo Mola avec qui vous avez déjà entraîné. Vous vous appelez encore régulièrement ?

Sauf la semaine avant un match contre Toulouse. Sinon, oui, on s’appelle tout le temps.

Toujours au sujet des entraîneurs, que t’inspire le retour en Top 14 comme coach du Stade français de Gonzalo Quesada ?

Beaucoup de joie. Gonzalo c’est un ami et un grand professionnel et je crois qu’il va faire énormément de bien au club notamment pour l’aider à retrouver son identité qu’il avait perdue ces dernières saisons. Avec son retour et la nomination de Thomas Lombard qui connaît très bien le club, cela me semble une très bonne chose même si en ce moment la période est un peu douloureuse.

Pour terminer, évoquons un autre de vos anciens coéquipiers argentins, Agustin Pichot. L’ancien demi de mêlée emblématique des Pumas a annoncé, après son échec à conquérir la présidence de World Rugby, qu’il n’occuperait plus aucune fonction. Est-ce que vous regrettez ce choix ?

À mon avis, il est parti pour prendre de l’élan. Et quand il va revenir, il sera beaucoup plus fort. C’est un dirigeant intelligent et on a besoin de dirigeants intelligents comme lui.

« Il n’y avait pas besoin

de créer un conflit [...]

Sur le coup,

il a été

maladroit »

Mauricio REGGIARDO

au sujet des propos tenus par Fabien Galthié sur la mise à disposition des internationaux.

Mehdistream81
Mehdistream81
Top 14
Top 14

Masculin
Nombre de messages : 5566
Age : 39
Localisation : Castres
Date d'inscription : 03/06/2018

Patoche93 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Mauricio Reggiardo  - Page 8 Empty Re: Mauricio Reggiardo

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum